La Tchoukotka existe, et elle n’est pas sibérienne!

Mon amie Tamara, spécialiste de toutes les «questions slaves» dans Hôtel Princess Azul (et de l’Ukraine en particulier, en raison de la présence de l’agente à destination Olessia), a réagi à mon post sur le chat Khira, personnage félin du Tome 2. Une espèce rare Tchouktche, que j’ai associé… à la Sibérie.

Or, les Tchouktches vivent au Tchoukotka, m’écrit-elle, et c’est une région autonome de la Russie. Elle ne fait pas partie de la Sibérie, contrairement à ce qu’on voit sur toutes les cartes occidentales.

Voilà pour la rectification géo-historique.

Par ailleurs,  Tamara a elle-même été, petite, sous le charme d’un chanteur Tchouktche très célèbre dans ce qu’on appelait alors l’URSS, Kola Beldy. «On aimait beaucoup ses chansons, et ma mère et moi, on a même assisté à son concert.»

Voici à quoi ressemblait les chansons de Kola Beldy.

Par ailleurs, il y avait bel et bien des chats sibériens partout sur  les territoires de l’ancienne URSS, m’a expliqué Tamara, des chats au poils longs, noir et brun. «Mon tout premier chat était un chat Sibérien. Il s’appelait Kotia. Je l’ai eu quand j’avais 6 ans, et il n’a vecu qu’un an et demi, avant d’être empoisonné par un de ces méchants voisins qui haïssaient les chats.»
Triste fin pour Kotia. Tamara n’a pas de photo de ce chat. Mais en voici une qui devrait lui ressembler (tous les chats sibériens se ressemblent, c’est connu).
chat sibérien neige
Publicités

Les 19 plaintes les plus idiotes, selon Thomas Cook… et une 20e de Geneviève

"Notre Jeep a dû s'arrêter devant des éléphants et ça nous amis en retard dans notre excursion. Pourquoi le gouvernement du Kenya ne leur interdit pas de traverser la route?", pourrait faire partie de la liste des plaintes farfelues reçues par l'agence Cook...

« Notre Jeep a dû s’arrêter devant des éléphants et ça nous a mis en retard dans notre excursion. Pourquoi le gouvernement du Kenya ne leur interdit pas de traverser la route? », pourrait faire partie de la liste des plaintes farfelues reçues par l’agence Cook…

Agente à destination, Geneviève entend parfois des plaintes pour le moins inusitées de ses clients.

Eh! bien, la réalité dépasse souvent la fiction.  Voici 19 plaintes bien réelles reçues par l’agence Thomas Cook de clients insatisfaits, et dont Geneviève fait mention dans le tome 2.

1.«Je pense que cela devrait être expliqué dans la brochure que l’épicier du coin ne vend pas de gâteau comme les crèmes pâtissières ou les noix de gingembre. »

2.«Les commerçants de Puerto Vallarta sont paresseux, ils ferment dans l’après-midi. J’ai souvent besoin d’acheter des choses pendant l’heure de la sieste. Cela devrait être interdit. »

3. «Pendant mes vacances à Goa en Inde, j’ai été dégoûté de constater que presque tous les restaurants servaient du curry. Je n’aime pas la nourriture épicée. »

4. »Nous avons réservé une excursion dans un parc à eau, mais personne ne nous a dit que nous devions apporter nos propres maillots de bain et nos serviettes. Nous avons pensé que ce serait inclus dans le prix. »

5.«La plage était trop sablonneuse. Nous devions tout nettoyer en rentrant à l’appartement »

6.«Nous avons trouvé que le sable n’était pas comme le sable dans la brochure. Votre brochure montre le sable blanc mais il était plus jaune. »

7. «Ils ne devraient pas permettre aux femmes de bronzer seins nus sur la plage. C’était très gênant pour mon mari qui voulait juste se détendre. »

8.«Personne ne nous a dit qu’il y avait des poissons dans l’eau. Les enfants avaient peur. »

9.«Bien que la brochure dise qu’il y avait une cuisine entièrement équipée, il n’y avait pas de tranche-œuf dans les tiroirs».

10.«Nous sommes allés en vacances en Espagne et nous avons eu un problème avec les chauffeurs de taxi car ils parlaient tous espagnol. »

11. «Les routes étaient inégales et bosselées, donc nous ne pouvions pas lire le guide local pendant le trajet en bus de l’hôtel. Pour cette raison, nous ignorons beaucoup de choses qui auraient rendu notre séjour encore plus agréable. »

12. «Il nous a fallu neuf heures pour rentrer à la maison de la Jamaïque à l’Angleterre. Il a fallu aux Américains seulement trois heures pour rentrer chez eux. Cela me semble injuste. »

13. «J’ai comparé la taille de notre suite d’une chambre à celle à trois chambres à coucher de nos amis et la nôtre était beaucoup plus petite. »

14. «La brochure disait : Pas de coiffeurs à l’hôtel «Nous sommes apprentis coiffeurs et nous pensons qu’ils le savaient voila pourquoi ils nous ont fait attendre plus longtemps pour le service.».

15. «Il y avait trop de gens espagnols là-bas. La réceptionniste parlait espagnol, la nourriture était espagnole. Personne ne nous a dit qu’il y aurait autant d’étrangers. »

16. «Nous avons dû faire la queue à l’extérieur pour prendre le bateau et il n’y avait pas de climatisation. »

17. «Il est de votre devoir en tant que tour-opérateur pour nous aviser qu’il y a des clients bruyants ou indisciplinés avant notre départ. »

18. «J’ai été piqué par un moustique. Cette brochure ne mentionne pas les moustiques. »

19. « Mon fiancé et moi avons demandé des lits jumeaux quand nous avions réservé, mais nous avons été placés dans une chambre avec un lit king-size. Nous vous tenons responsables et voulons être remboursés pour le fait que je sois tombée enceinte. Cela ne serait pas arrivé si vous nous aviez mis dans la chambre que nous avions réservé « 

 

Le chat Khira ressemble-t-il à l’un de ces minous?

chat2

Dans le tome 2, Geneviève fait la connaissance du Russe Seraphim Pavlov, une sommité  mondiale de concours félin. Il a notamment découvert un chat de Sibérie très rare, prénommé Khira. Voici un extrait de la conversation à ce propos entre Geneviève et l’agente ukrainienne Olessia, qui s’occupe de ce client… bien spécial.

chat-siberie

EXTRAIT DU TOME 2

-C’est lui qui a découvert le chat Khira…

-Shakira? demanda Geneviève, en voyant défilé dans sa tête des images de la blonde chanteuse colombienne, en train de se déhancher sur une scène. Ses chansons étaient toujours très populaires lors du spectacle du personnel du Princess Azul, le vendredi soir. Encore la semaine précédente, le duo de cuisiniers avait interprété Hips don’t lie  à la grande joie des vacanciers.

-LE chat Khira… Une beauté sibérienne, une espèce très rare, qu’il a déniché dans un village reculé, un village de Tchouktches.

-De quoi?

-De Tchouktches… Bref, ce chat est devenu un genre de mascotte en Russie. On le voit dans de nombreuses publicités, dont une de GazProm, imagine-toi. On dit que Poutine en personne conserve une photo de lui dans son bureau au Kremlin. Et qu’il a son miaulement enregistré sur son cellulaire, ce qui le détend dans les moments de stress. Mon Dieu, Geneviève, tu ne connais pas le chat Khira? Comme c’est étrange…

Voici à quoi ressemblent des chatons sibériens...

Voici à quoi ressemblent des chatons sibériens…