Sur les traces des Taïnos

Si vous passez par la péninsule de Samanà, en République dominicaine, vous verrez qu’on y voue un véritable culte aux Taïnos!

IMG_2312

IMG_2370

Les Taïnos, premiers habitants de la République dominicaine, étaient près d’un million lorsque les Espagnols ont débarqué sur l’île, il y a plus de 500 ans.

Et comme partout ailleurs en Amérique, ils ont été décimés: maladies, guerres, mariages forcés, etc.

Dans le tome 3, qui est en cours d’écriture, un des personnages, un client de Genveviève, développe une obsession particulière pour les Taïnos…

Et ce qui est fascinant, dans la vraie vie, c’est de visiter les vestiges qu’ils ont laissés: des peintures rupestres dans des cavernes, dont celles situés dans le parc national de Los Haitises. Des animaux, une croix comme celle qu’ils ont vu sur les navires espagnols, et des portraits fascinants de leurs dieux ou de leurs sorciers, qui ont vraiment l’air de petits monstres comme les dessinent les enfants. Quant à leur auto-portrait, on dirait des bonhommes allumettes.

IMG_1729-3

IMG_1726IMG_1724IMG_1744

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s