Sur les traces de Geneviève Cabana, prise 1: le resto indien

DSCN6959

Depuis qu’elle a déménagé dans le quartier Parc-Extention, au coeur du Montréal multi-ethnique, Geneviève Cabana s’est prise d’affection pour ce restaurant situé tout près de son duplex de la rue Champagneur, soit le India Beau Village! Elle s’ennuie de son excellente bouffe indienne, dans le Tome 1, lors d’une conversation avec sa fille…

Alors j’y suis moi-même allée, ce dimanche, avec ma fille… Vraiment bon, on s’est régalées… Et en prime: la visite surprise d’un candidat à la mairie de Montréal! Qui nous a dit: vous avez fait un bon choix, c’est délicieux ici…

DSCN6970DSCN6966

Publicités

Bienvenue à l’Hôtel Princess Azul

Le premier tome de la trilogie est maintenant en librairie!

Son titre, Bordel! Mais qu’est-ce qui se passe dans cet hôtel?, illustre très bien le chaos et la folie dans laquelle est plongée l’héroïne, Geneviève Cabana. Âgée de 48 ans, cette psychologue, radiée pour deux ans pour avoir insulté et molesté un client, vient d’accepter un poste d’agente à destination au très chic Hôtel Princess Azul, un tout-inclus quatre étoiles appartenant à une chaîne espagnole, situé à Punta Cana, en République Dominicaine.

Durant cette semaine, Geneviève ne chômera pas!

Il y a d’abord ses clients québécois, leurs demandes parfois farfelues, leurs petits -et gros- bobos, et leurs mésaventures diverses.  Sa famille, restée à Montréal, dont ses jumeaux de 21 ans, Anne et Balthazar, et son vieux père, Marcel. Celui-ci causera bien du souci à Geneviève. La perte de son dentier semble avoir déclenché chez lui une crise de cleptomanie, ce qui a des conséquences dans son foyer pour personnes âgées…

Geneviève développe aussi une amitié bien particulière avec  l’un de ses clients, gastroentérologue au CHU Notre-Dame. Et elle se retrouvera dans un imbroglio avec un joueur de soccer polonais…

Ses collègues, agents comme elle au Princess Azul, viennent de tous les pays. Parmi eux, découvrez  Sylvia l’Anglaise, Olessia, l’Ukrainienne et Michèle, la Française. Sans oublier le don juan de l’hôtel, Gonzalo Resurreccion, sauveteur à la piscine et professeur d’apné, très couru par la gente féminine, le caractériel chef cuisinier catalan, Pep Bulifer et surtout, le directeur général du Princess Azul, le ravissant Federico Armando Del Prado Mayor, objet de tous les fantasmes de Geneviève.

Ah! oui, et il y a un chien! Le pauvre Chorizo, chien renifleur d’explosifs au petit aéroport de Punta Cana, semble avoir de la difficulté avec son odorat…

le_chien